Google, Microsoft et Nucor vont coopérer sur l’électricité verte, issue entre autres de l’hydrogène

électricité verte hydrogène GAFAM
GAFAM et Nucor vont coopérer sur l’électricité verte, issue de l’hydrogène

Les trois entreprises, dont 2 GAFAM *, ont décidé de se regrouper pour mutualiser leurs demandes auprès des énergéticiens en matière d’électricité verte. Elles veulent faire appel à plusieurs technologies : le nucléaire avancé, la géothermie de nouvelle génération, de l’hydrogène propre, ainsi que du stockage d’énergie de longue durée.

C’est un signal puissant venant de la part de deux géants du numérique et d’un acteur de la sidérurgie. Dans un premier temps, ces entreprises lanceront une demande d’information dans plusieurs régions des États-Unis pour identifier des projets potentiels. Elles encouragent les fournisseurs de technologie, les développeurs, les investisseurs, les services publics et les autres personnes intéressées à prendre contact avec elles.

En développant de nouvelles structures commerciales et en regroupant la demande de trois des plus grands acheteurs d’énergie au monde, cette approche vise à réduire les risques pour les services publics et les promoteurs qui envisagent des projets en avance de phase. Cela permettra de sécuriser les investissements et de concrétiser la production au début de la prochaine décennie.

En plus de soutenir les technologies innovantes qui peuvent aider à décarboner les systèmes électriques dans le monde entier, ce modèle d’agrégation de la demande apportera des avantages évidents aux grands acheteurs d’énergie. Ils pourront acquérir de plus grands volumes d’électricité neutre en carbone à partir d’un portefeuille de sites de production. Google, Microsoft, et Nucor partageront les retours d’expérience de leurs premiers projets pilotes, y compris auprès d’autres entreprises.

*GAFAM : Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft

Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène dans le monde ? Alors Vous pouvez accéder à notre page dédiée ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène régulièrement ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2