Gen-Hy dévoile un banc de test pour évaluer la durée de vie des stacks de piles

Gen-hy banc test piles
Gen-Hy dévoile un banc de test pour évaluer la durée de vie des stacks de piles

Présente pour la première fois à Hanovre, la start-up va lancer un banc de test. Il va permettre d’analyser les performances et la durée de vie des stacks et de leurs composants.

C’est parce qu’elle a constaté l’absence d’outils pour tester de façon simple et efficace les performances de ses systèmes, que Gen-Hy, qui produit des électrolyseurs à échangeurs d’anions, s’est lancée il y a quelques années dans le développement d’un banc de test de durée de vie de piles. Et elle y a vu un intérêt commercial, « d’autant que la demande semblait forte sur ce marché en extension », explique Sébastien Le Pollès, Président de la start-up.

Le banc en question permet de mettre en situation de production un stack d’une puissance maximale de 3 kW pendant plusieurs mois, de façon automatique et d’en mesurer les paramètres au cours de son fonctionnement, en particulier les tensions aux bornes de chaque cellule de stacks jusqu’à un maximum de 10 cellules. Il permet de faire des essais de performances en jouant sur plusieurs paramètres (puissance, tension, température…), mais aussi les usages (station-service, fonctionnement continu, lien avec des énergies renouvelables), et jusqu’à la pureté de l’hydrogène.

Gen-Hy entend accompagner les acteurs qui font des électrolyseurs (alcalins, AEM et PEM) et qui ont besoin de qualifier leur process et leur production. Il peut intéresser aussi des laboratoires, des écoles, ou des sous-traitants travaillant sur les membranes ou les dépôts catalytiques. Fabriqué en France, et s’appuyant sur le retour d’expérience de la start-up, le banc de test sera commercialisé en mai.

Vous voulez en savoir plus sur Gen-Hy ? Alors vous pouvez retrouver tous nos articles sur l’acteur ici.

Vous pouvez également vous abonner à notre newsletter LinkedIn hebdomadaire ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

MasterClass H2 Toulouse