General Motors abandonnera le moteur thermique en 2035

C’est une petite révolution pour un constructeur américain. GM a en effet annoncé qu’il “aspirait” à ne plus fabriquer de voitures, 4×4 et pick-ups dotés de moteurs à essence ou diesel d’ici à 2035″. Le géant de Detroit vise par ailleurs la neutralité carbone dans toutes ses activités à l’horizon 2040. Précisons qu’il a signé la charte de business Ambition for 1,5 °C, une coalition qui regroupe 1 000 entreprises à travers le monde et qui souhaitent lutter contre le réchauffement climatique.

Pour y parvenir, General Motors prévoit de faire évoluer toute sa gamme de produits vers des véhicules électriques à batterie ou à hydrogène d’ici cette date. Et le groupe a engagé une offensive produit. Il prévoit de proposer 30 modèles en 2025, sous les marques Cadillac, GMC, Chevrolet et Buick. GM compte investir 27 milliards de dollars au total dans les véhicules électriques et autonomes à cet horizon.

S’agissant plus spécifiquement de l’hydrogène, on sait qu’une collaboration a été engagée avec Nikola Motor dans le domaine des camions. Plus récemment, le constructeur américain de poids lourds Navistar a annoncé qu’il allait coopérer avec General Motors pour développer un camion à hydrogène et un réseau de ravitaillement en carburant. GM fournira des piles à combustible* sur ce véhicule, qui vise une autonomie de plus de plus de 800 kilomètres. Sous le nom Power Cubes, le groupe propose des caissons intégrant plus de 300 piles avec toute la gestion thermique et l’électronique de puissance qui vont avec.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting