Les générateurs d’EODev de retour au Grand Prix de F1 d’Australie

générateur grand prix formule 1 EODev Australie
Les générateurs d’EODev de retour au Grand Prix de F1 d’Australie

Par l’intermédiaire de son client Blue Diamond Machinery, le fabricant français va de nouveau alimenter la fan zone en mode zéro émission. L’an dernier, sa technologie avait permis d’économiser deux tonnes de CO2 pendant la semaine du GP.

Après une première application en 2023, les groupes électrogènes à hydrogène d’EODev sont de retour au Grand Prix de Formule 1 d’Australie à Melbourne. C’est d’ailleurs sur le site du GP que l’on peut lire cette information. Les organisateurs soulignent que c’est le seul événement du genre à utiliser ce genre de matériel au pays des kangourous.

Il y aura deux fois plus de groupes électrogènes GEH2 déployés sur le circuit de l’Albert Park, au sein de deux zones. Les promoteurs rappellent que ces générateurs à hydrogène ne rejettent que de la vapeur d’eau. En complément, le GP de Melbourne va utiliser un générateur hybride et deux unités de stockage de masse par batterie. Ainsi, sur le site de l’Albert Park, toute l’électricité sera issue à 100 % de sources renouvelables telles que l’hydroélectricité, l’éolien, le solaire et les déchets.

Le circuit aura encore recours au Diesel (avec un mélange à hauteur de 5 % de biodiesel de type FAME*) sera utilisé pour alimenter les générateurs restants tout au long de l’événement, tandis que les grands écrans et une artère seront alimentés par une production d’énergie hybride, un stockage par batterie et des tours d’éclairage solaire.

Une technologie en ligne avec la stratégie de la F1

« La transition vers les énergies renouvelables lors des événements est un objectif clé pour la Formule 1 alors que nous poursuivons notre objectif de devenir neutre en carbone d’ici 2030 », commente Ellen Jones, responsable de l’environnement à la Formule 1. Et d’ajouter : « C’est fantastique de voir l’équipe du Grand Prix d’Australie agir tout au long du week-end de course et, plus largement, de voir nos promoteurs adopter les énergies renouvelables dans leurs opérations ».

EODev a déjà eu l’occasion de déployer ses générateurs à l’occasion du Grand Prix de France, lorsqu’il se déroulait au Castellet, ainsi qu’aux 24 h du Mans.

*FAME/EMAG, un Biodiesel à base d’ester méthylique d’acide gras qui peut être produit à partir de diverses sources telles que le colza, les plantes et l’huile de cuisson usagée.

Vous voulez en savoir plus sur EODev ? Vous pouvez retrouver tous nos articles sur le groupe ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde