Genvia est lancée

Autour de sa Présidente Florence Lambert, le préfet de l’Hérault Jacques Witkowski et la présidente de Région Carole Delga ont inauguré la prometteuse société basée à la Cameron (groupe Schlumberger) à Béziers. L’événement a eu lieu avec différents partenaires, institutionnels, privés, issus du monde de la recherche.

L’entreprise est le fruit d’une collaboration entre le CEA (Commissariat à l’énergie atomique aux énergies et aux énergies alternatives), qui a mis au point une nouvelle technologie d’électrolyseurs réversibles, et de Schlumberger. Au regard des perspectives et des applications futures, Vinci construction, le groupe cimentier international Vicat et l’Agence régionale énergie climat (Arec) sont également entrés au capital de la société. La Région Occitanie est actionnaire de Genvia à hauteur de 6,5 %, soit 3,5 M€. Elle prévoit aussi de créer un centre de formation dans le cadre de la montée en puissance de l’activité.

Si tout se passe bien et qu’une “giga-factory” est implantée sur le site biterrois, ce sont près de 500 personnes qui pourraient être recrutées d’ici 2030. En attendant, l’objectif est d’augmenter les volumes progressivement et faire baisser à 2 € le kilo le coût de production de l’hydrogène vert. « Pour être au meilleur niveau mondial », a précisé Florence Lambert, la présidente de Genvia.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting