GreenGT va rouler avec Kamaz en camion à hydrogène

GreenGT, qui est impliqué dans le camion H2 à travers le projet CATHyOPÉ, annonce un accord avec KAMAZ, le leader russe des camions et autobus. Ils vont développer des camions industriels à propulsion électrique-hydrogène. L’annonce intervient dans le cadre du salon ComTrans, qui se tient actuellement à Moscou, et où les deux partenaires ont dévoilé un prototype.

Ce camion de 40 tonnes est propulsé par un système de pile à combustible à hydrogène de 170 kW avec deux stacks de 85 kW, alimenté par 6 réservoirs d’hydrogène. Il offre une capacité de stockage combinée d’environ 45 kg d’hydrogène. Ce poids-lourd d’une puissance de 570 ch revendique une autonomie de 500 km et refait le plein en moins de 15 minutes. Le prototype présenté à Moscou est en configuration 6×2 sur la base d’un châssis-cabine KAMAZ. Le système pile à combustible a été intégralement developpé par GreenGT S.A. en Suisse dans le cadre du projet GoH!.

Ce projet, initié par la fondation Nomads en 2018, a débouché sur l’élaboration d’un camion hydrogène suisse, dont la première apparition publique est prévue du 10 au 13 novembre dans le cadre du 11e Salon suisse du Véhicule Utilitaire de Bern.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting