Greenmot se lance dans le retrofit H2 de cars

Après le projet Green-eBus, un projet labellisé par l’ADEME de transformation d’un bus urbain diesel en électrique à batterie, la société passe à l’hydrogène. Elle a développé un kit de rétrofit pour un car interurbain.

Avec une pile à combustible et de l’hydrogène, cette solution est adaptée aux besoins de trajets moyenne distance, notamment régionaux ou interrégionaux. L’autonomie varie de 300 à 500km d’autonomie selon les cas d’usage. Les kits seront installés en série dès 2024, à destination de clients professionnels.

Greenmot accompagne ses clients tout au long du process et intervient de la transformation de la chaine de traction à la mise aux normes et à l’homologation du véhicule.

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting