GTT bientôt certifié pour le transport d’hydrogène liquide

Le groupe annonce avoir reçu deux approbations de principe de la société de classification DNV pour la conception d’un système de confinement de type membrane pour l’hydrogène liquéfié, ainsi que pour la conception préliminaire d’un hydrogénier.

Ces approbations s’inscrivent dans le cadre d’un accord conclu avec Shell*, annoncé en février dernier. L’objectif est de développer une chaîne d’approvisionnement en hydrogène s’appuyant sur des technologies de transport d’hydrogène liquéfié évolutives et sûres. Les approbations délivrées par DNV ouvrent la voie aux prochaines étapes du projet.

Le groupe GTT a conçu un système de confinement du LH2 qui répond aux exigences réglementaires actuelles. Il anticipe également sur les évolutions futures, sachant que les exigences relatives au transport et à la cargaison de l’hydrogène sont en cours de développement par l’Organisation Maritime Internationale. Le groupe a appliqué une expertise acquise pour le stockage de GNL (gaz naturel liquéfié).

Le stockage d’hydrogène, sous une forme liquéfiée, à -250°C, permet de transporter de très gros volumes et de faire face à une demande croissante.

*Plus exactement avec Shell International Trading and Shipping Company, le centre d’expertise maritime du pétrolier

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting