La H24 en balade entre Paris et Le Mans sur l’autoroute A11

H24 autoroute A11
La H24 en balade entre Paris et Le Mans sur l’autoroute A11

La voiture de course à hydrogène a roulé aujourd’hui sur l’autoroute qui relie Paris au Mans. Une grande première.

On imagine la surprise des automobilistes. Si les parisiens ont déjà pu apercevoir la H24 (et MissionH24) place de la Concorde, qui était le lieu du départ, personne n’avait encore jamais vu rouler ce type de bolide à hydrogène sur l’autoroute A11. Avec le pilote Stéphane Richielmi au volant, la voiture de course semble avoir respecté les limitations de vitesse. En même temps, il fallait bien puisqu’elle était suivie par une voiture d’assistance de Symbio (l’un de ses partenaires qui lui fournit sa pile à combustible) et qui roulait aussi à l’hydrogène.

L’opération s’est déroulée avec le soutien de Vinci Autoroutes, de la Préfecture de la Sarthe, de la Préfecture des Yvelines et des forces de sécurité afin d’assurer la protection de tous les usagers. Ce roulage sera au cœur d’une série de vidéos, d’interviews relatant l’implication de l’ACO, de la Préfecture de la Sarthe, du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Sarthe (SDIS72), de la ville du Mans, de la région Pays de La Loire et des partenaires de MissionH24 dans le déploiement de l’hydrogène au Mans et dans son environnement.

On peut voir ici une vidéo de la Gendarmerie des Yvelines.

En tout cas, la voiture ne s’est pas arrêtée faire le plein à la pompe, étant donné qu’il n’y a pas encore de station à hydrogène sur l’A11. Cela aurait pu donner matière à une scène cocasse, comme du film Michel Vaillant quand deux bolides prennent l’autoroute pour rallier le célèbre circuit des 24 h du Mans. On a hâte de voir les vidéos pour savoir comment la H24 a franchi le péage de Saint-Arnoult.

Vous pouvez retrouvez tous nos articles sur la H24 ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2