H2RMIONE : un véhicule à hydrogène robotisé pour l’Armée ?

Spécialiste des systèmes autonomes, la société Robotics Industry s’est rapprochée de H2X-Ecosystems pour concevoir un véhicule robotisé fonctionnant à l’hydrogène. Il pourrait servir de « mule » et évoluer dans des zones d’opération sensibles. La partie propulsion sera gérée par cet acteur breton, qui développe en ce moment un prototype de buggy H2, le Bugs BuggHy, qui sera en démonstration lors du prochain rallye Aïcha des Gazelles, du 17 septembre au 2 octobre au Maroc. Ce véhicule étrennera une solution autorisant un changement des bouteilles d’hydrogène en moins de 15 secondes.

C’est également au Maroc que les deux partenaires vont tester la pertinence de leur partenariat. Les performances visées d’H2RMIONE surpasseraient celles du Bugs BuggHy : jusqu’à 300 km d’autonomie, une vitesse maximale de 80 km/h et 300 kg d’emport.

Si Robotics Industry maîtrise l’automatisation de la conduite et H2X-Ecoystems l’alimentation par hydrogène, le véritable défi sera de progresser sur des terrains inconnus. « Nous travaillons avec d’autres sociétés, d’autres start-ups pour capter les technologies qui pourraient nous manquer », explique l’industriel de Mérignac (Gironde). En attendant, la société s’est rapprochée très récemment du Battle Lab Terre, le pôle de référence de l’armée de Terre en matière de robotique terrestre pour affiner le projet.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting