Honda Clarity : une voiture propre 3 en 1

Honda Clarity voiture

La marque japonaise vient de préciser ses plans concernant la Honda Clarity, voiture à hydrogène aux Etats-Unis. Dans le cadre du salon automobile de Washington, Honda a ainsi indiqué que le prix de vente serait aux alentours de 60 000 dollars et la mensualité à près de 500 $ pour le leasing.

Sans surprise, le modèle de Honda a un tarif calqué sur la Toyota Mirai et le Hyundai Tucson FC. Sa diffusion sera dans un premier temps limitée à la Californie.

Honda a également précisé que la plateforme de la Clarity serait utilisée pour proposer une version hybride rechargeable, combinant un moteur à essence et un moteur électrique avec une batterie. Dotée d’une autonomie de 60 km en mode zéro émission, la Clarity plug in sera proposée sur le marché en 2018.

Par ailleurs, il n’est pas impossible que Honda se serve aussi de la Clarity pour la décliner en berline 100 % électrique.

Ce choix d’un même modèle multi-énergies est dans l’air du temps. C’est que ce prévoit de faire par exemple Hyundai avec la Ioniq (thermique, hybride et électrique) cette année. Ford et Volkswagen déclinent également des versions électrifiées à partir de modèles existants.

Mais, c’est la première fois qu’on part d’un modèle conçu à la base pour rouler à l’hydrogène et qui donne ensuite naissance à d’autres formes d’électromobilité.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde