Honda lance la production de son SUV à hydrogène dans l’Ohio

Honda production SUV hydrogène
Honda lance la production de son SUV à hydrogène dans l’Ohio

Honda a démarré la semaine dernière la production de son SUV à hydrogène, le CR-V e:FCEV dans son usine de Marysville, dans l’Ohio. C’est pour le moment le seul véhicule à pile à combustible fabriqué en Amérique.

Le CR-V est aussi le seul modèle à combiner un tout nouveau système de pile à combustible fabriqué aux États-Unis* avec une batterie rechargeable. Laquelle permet de parcourir près de 50 km en mode électrique en ville. Rappelons que ce SUV revendique une autonomie totale de 600 km. Tous les détails peuvent être retrouvés ici. Le constructeur affirme proposer les mêmes performances que l’équivalent en hybride. Ce modèle dispose par ailleurs d’un connecteur d’alimentation permettant de faire fonctionner de petits appareils électroménagers, des outils électriques ou du matériel de camping. Il peut même recharger le nouveau scooter électrique Honda Motocompacto.

Une usine vouée à devenir un hub pour des véhicules zéro émission

Le Performance Manufacturing Center de Honda a l’habitude de la petite série, puisqu’il assemblait la mythique NSX. Il a fallu adapter le process, de façon à intégrer la pile, les réservoirs d’hydrogène, la batterie et les connexions. Le site s’est aussi équipé d’une station de compression afin de pouvoir remplir le CR-V avec de l’hydrogène à 700 bars en sortie de chaîne. « Produire un véhicule électrique à pile à combustible est une étape de plus vers l’objectif mondial de Honda d’atteindre la neutralité carbone pour nos produits et nos opérations », commente Patrick McIntyre, responsable de l’usine PMC de Marysville. Le site va devenir un « Honda EV hub », en prévision d’un objectif de 100 % des ventes en 2040 avec de la batterie et de la pile à combustible.

Honda s’implique dans l’hydrogène aux USA. Au-delà du CR-V e:FCEV, le constructeur japonais a présenté récemment un concept de camion à pile à combustible pour le marché nord-américain. Il a également commencé les tests de démonstration d’une centrale électrique à pile à combustible stationnaire sur son campus de Torrance, en Californie, en mars 2023. Enfin, Honda étudie également l’application de son système de pile à combustible sur le marché des machines de construction.

*Le système de pile à combustible de nouvelle génération qui l’alimente est également fabriqué aux États-Unis chez Fuel Cell System Manufacturing LLC, à Brownstown, Michigan (l’usine de production en coentreprise créée par Honda. et General Motors). Il affiche une efficacité plus élevée et un raffinement accru, avec des performances de durabilité doublées et un coût réduit de deux tiers par rapport à la génération précédente de la Honda Clarity Fuel Cell.

Pour suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière, abonnez-vous à notre newsletter LinkedIn.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde