Honda CR-V e:FCEV, un SUV à pile à combustible pour le Japon et les USA

Honda SUV hydrogène
Honda CR-V e:FCEV, un SUV à hydrogène pour le Japon et les USA

À l’occasion de l’événement H2 & FC EXPO, qui a débuté aujourd’hui à Tokyo, le constructeur japonais présente en avant-première la version à hydrogène de son célèbre SUV.

Tout comme Toyota et Hyundai, sans oublier BMW, Honda fait partie des constructeurs qui estiment que l’hydrogène a un rôle à jouer sur le marché de l’automobile. Depuis plus de 20 ans, il essaie d’investir ce marché, avec trois modèles qui ont été testés auprès de happy few aux USA comme au Japon (FCX, FCX Clarity et Clarity FC).

Une pile commune à Honda et GM

Cette fois sera peut-être la bonne. Honda prend donc le risque de lancer un vrai modèle de série, sur la base de son best-seller le CR-V. Tous les détails peuvent être consultés ici sur le site média de la filiale américaine. Le SUV embarque une pile de 92,2 kW conçue par Fuel Cell System Manufacturing, la coentreprise entre Honda et General Motors qui vient de lancer sa production à l’échelle industrielle dans le Michigan. Et c’est dans l’Ohio, dans l’une de ses usines, que le véhicule sera assemblé avant d’être exporté vers le Japon, où il sera mis en vente dès cet été. Le marché américain suivra en fin d’année.

Selon Honda, le véhicule revendique une autonomie de 600 km, grâce à 4,3 kg d’hydrogène stockés à 700 bars. Il bénéficie d’une extension de 60 km, en raison d’une batterie rechargeable de 17,7 kWh qui peut être rechargée à la maison ou sur une borne publique. De plus, le véhicule permet d’alimenter en courant un équipement électrique, délivrant 1 500 W à partir d’une prise 110 volts.

Dynamique de conduite et flexibilité

Le constructeur sera le premier, parmi les japonais, à proposer un tel éventail de prestations. L’ambition est de proposer aussi des sensations de conduite, comparables aux versions thermiques (hybrides et hybrides rechargeables) du CR-V. La pile vient donner de l’énergie à un moteur électrique de 174 kW. Honda met en avant l’avantage d’une solution qui permet de rouler en mode zéro émission en ville et de pouvoir faire de longs trajets, avec un temps de remplissage rapide. Pour le reste, le CR-V à hydrogène est doté des derniers équipements d’aide à la conduite et d’un écran de 10,2 pouces avec intégration des interfaces CarPlay et Android Auto.

Ce SUV à hydrogène entre dans le cadre d’une stratégie visant à offrir 100 % de véhicules zéro émission à l’horizon 2040. Bien sûr, on peut se poser la question de son arrivée en Europe. Mais, on peut indiquer que le constructeur s’intéresse à ce qu’il se passe sur le continent, dans le cadre de sa nouvelle stratégie, et qu’il était présent avec sa pile lors de la European Hydrogen Week à Bruxelles.

Vous voulez en savoir plus sur Honda ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Honda ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

2