Hopium débute l’assemblage de ses piles à combustible de 100 kW

Hopium assemblage piles à combustible
Hopium débute l’assemblage de ses piles à combustible de 100 kW

Conformément à son plan de marche, Hopium a débuté ce jour l’assemblage des stacks (plaques bipolaires et des membranes) de ses piles à combustible d’une puissance de 100 kW.

La start-up évoque une « étape importante » et se félicite de « la confiance des fournisseurs clés d’Hopium envers la société et ses solutions ». La société respecte donc le calendrier de développement, annoncé lors de son webinaire du 25 avril. « Après des mois de travail, nous avons reçu les composants nécessaires pour débuter l’assemblage des piles à combustible pour nos solutions à hydrogène. Je remercie nos fournisseurs historiques qui nous ont livrés très rapidement et nous permettent de valider sereinement notre feuille de route des prochains mois », déclare Stéphane Rabatel, le PDG.

Le planning prévoit ensuite la réalisation de tests sur bancs d’essais (en milieu contrôlé) pour juillet et des essais en conditions réelles (sur circuit) à l’automne, pour une commercialisation dès le début de l’année 2025.

« Un nouvel horizon se dévoile pour notre entreprise et pour le transport lourd dans son ensemble », poursuit le dirigeant. Et d’ajouter : « Nous sommes convaincus que nos piles à combustible représentent une avancée majeure pour les différentes applications du transport lourd, en offrant une alternative crédible aux moteurs à combustion traditionnels ».

Vous voulez en savoir plus sur l’assemblage des piles à combustible de Hopium ? Alors nos derniers articles sur la start-up devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur Hopium ici.

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter LinkedIn hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde