Hopium entre (vraiment) en bourse

Le constructeur français de voitures haut de gamme à hydrogène, qui était déjà coté sur l’Euronext Access Paris depuis décembre 2020, jouer désormais dans la cour des grands. L’entreprise annonce le transfert de la cotation de ses titres sur le marché Euronext Growth Paris sous le nom de code ALHPI.

Effectif à partir d’aujourd’hui, ce transfert sans émissions d’actions nouvelles s’inscrit dans le plan de développement de la société. L’objectif est de permettre à Hopium d’être coté sur un marché plus approprié à sa taille, d’offrir un cadre réglementaire plus adapté aux investisseurs et de bénéficier d’une plus grande visibilité.

L’action Hopium, qui était jusqu’ici cotée au double fixing, le sera désormais en continu (31 euros au moment d’écrire ces lignes). Elle restera éligible aux PEA et PEA-PME.

« L’introduction d’Hopium sur Euronext Growth va permettre à de nouveaux investisseurs de rejoindre cette formidable aventure industrielle et entrepreneuriale », commente Olivier Lombard, CEO et fondateur d’Hopium. Le jeune patron-pilote annonce le développement de nouveaux prototypes, attendus à partir du quatrième trimestre 2022, ainsi que la construction d’une usine et d’un centre de R&D. « Notre objectif de débuter la commercialisation de l’Hopium Machina à l’horizon 2025 reste inchangé, poursuit Olivier Lombard. « Pour y parvenir, de nouvelles levées de fonds interviendront dans le courant du premier semestre 2022 afin d’accompagner notre montée en puissance sur les prochaines phases de développement ».

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting