Hopium en redressement judiciaire

Hopium redressement judiciaire

Hopium, le jeune constructeur de voitures à l’hydrogène a été placé en redressement judiciaire. La procédure vise à permettre la poursuite de l’activité, l’apurement de ses dettes et la réorganisation de la société.

Hier, on apprenait par un communiqué que Hopium avait demandé à Euronext de suspendre la cotation de son cours en bourse (lire notre article). Maintenant, on sait pourquoi. Par un jugement en date du 19 juillet, le Tribunal de commerce de Paris a donc ouvert une procédure de redressement judiciaire au bénéfice de Hopium pour une période initiale de 6 mois (jusqu’au 19 janvier 2024), éventuellement renouvelable pour 6 mois.

Ce type de situation s’applique aux entreprises qui sont en état de cessation des paiements et n’ont pas assez de trésorerie pour régler leurs dettes. Plus de détails ici.

Un plan de continuation pour rembourser les dettes

Dans son communiqué, Hopium précise que la procédure la place sous la protection du Tribunal en gelant l’ensemble des dettes antérieures au 19 juillet. Celles-ci seront remboursées dans le cadre du plan de continuation que la société entend soumettre au Tribunal durant la période d’observation. Et elle ajoute que dans l’intervalle, Hopium continuera de bénéficier du soutien de son partenaire financier Atlas Special Opportunities.

La situation est grave, pas forcément désespérée.

La volonté de continuer à développer la pile

Ce soutien va permettre à Hopium de poursuivre le développement de sa pile à hydrogène jusqu’au niveau technologique TRL 6. Il s’agit de développer un prototype proche de l’industrialisation en concentrant ses ressources sur le plan de la R&D. L’entreprise veut démontrer « la maturité de sa technologie propriétaire et sa capacité à servir les secteurs de la mobilité ». D’ailleurs, la période d’observation va également permettre à la société de « poursuivre les contacts et discussions en cours avec des partenaires industriels et commerciaux potentiels ».

Vous voulez en savoir plus sur Hopium ? Alors nos 2 derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez les lire ici et .

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde