Hy4 : l’avion du futur volera à l’hydrogène

DLR_Stuttgart_Projektvorstellung_HY4_1_xl

Il y a un mois, lors du salon World of Energy Solutions à Stuttgart, le centre de recherche aérospatiale allemand DLR a présenté le HY4, un projet* d’avion de tourisme alimenté par hydrogène.

Cet aéronef à 4 places (d’où son nom) sera équipé d’une pile à combustible basse température dotée d’une membrane d’échange de protons (Proton Exchange Membrane – PEM) et d’un moteur électrique d’une puissance de 80 kW.Une configuration qui autorisera une vitesse maximale d’environ 200 km/h et une vitesse de croisière de 145 km/h. Selon la vitesse, l’altitude et la charge, l’autonomie du HY4 pourra varier entre 750 et 1 500 kilomètres.

En vol de croisière, la pile à combustible assurera seule l’alimentation du moteur électrique. Celle-ci sera toutefois aidée par une batterie lithium pour fournir le surcroît de puissance nécessaire au décollage et à la montée en altitude.

« Avec le HY4, nous voulons apporter l’électro-mobilité au monde du transport aérien et démontrer la faisabilité de cette technologie », a expliqué Josef Kallo, coordinateur du projet au DLR, lors de la présentation officielle du projet. Cet avion pourrait jouer le rôle de taxi électrique aérien.

 

*Monté en partenariat avec Hydrogenics, Pipistrel, l’Université d’Ulm et l’aéroport de Stuttgart.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting