HyDeal : une alliance d’énergéticiens autour de l’hydrogène vert en Europe

Après deux ans de travail dans l’ombre, un collectif* de 30 industriels de l’énergie a décidé de lancer officiellement “HyDeal Ambition”. Associant des partenaires de 4 pays, dont l’Espagne qui fournira la matière première, ce programme préfigure la future filière européenne d’hydrogène totalement vert avec un objectif de prix à 1,5 €/kg avant 2030.

Dès 2022, l’objectif est de produire un hydrogène vert, issu de l’électrolyse de l’eau à partir de l’énergie solaire de la péninsule ibérique. Avec une capacité installée de 95 GW de solaire et de 67 GW d’électrolyseurs à l’horizon 2030, l’ambition est de fournir 3,6 millions de tonnes par an aux secteurs de l’énergie, de l’industrie et de la mobilité via les infrastructures de transport et de stockage de gaz. Soit, l’équivalent en énergie de 1,5 mois de consommation de pétrole en France !

Plusieurs projets industriels et partenariats sont en cours de lancement avec une première initiative concrète d’ici un an en Espagne s’appuyant sur un portefeuille de sites solaires d’une puissance de près de 10 GW.

*Appuyé par des fonds et des conseils spécialisés, le programme réunit des acteurs clé de la chaîne. On retrouve ainsi des développeurs de projets solaires (l’espagnol DH2/Dhamma Energy, l’italien Falck Renewables et le français Qair), des producteurs d’électrolyseurs et des groupes d’ensembliers (McPhy Energy et VINCI Construction), des opérateurs de transport et de stockage de gaz (l’espagnol Enagás, l’allemand OGE, l’italien SNAM et les français GRTgaz et Teréga), ainsi que des énergéticiens et groupes industriels (les français Gazel Energie et Hydrogène de France, ainsi que l’espagnol Naturgy).

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting