Hyd’Occ : de l’hydrogène vert à Port-la-Nouvelle en 2023

Spécialisée dans les énergies renouvelables, la start-up Qair Premier Elément (filiale du groupe Qair) a signé un accord le 17 Juillet à Toulouse avec l’AREC Occitanie pour créer la société de projet Hyd’Occ. La structure concrétise un engagement pris en 2019 afin d’apporter une contribution aux solutions de mobilité zéro émission, notamment en matière de transports du fret routier. Ainsi, la nouvelle société aura la charge de construire une usine de production d’hydrogène vert d’une capacité de 6000 t/an par électrolyse de l’eau (50 MW à terme) alimentée en électricité verte (d’origine régionale). Celle-ci permettra de répondre aux usages en matière de mobilités lourdes (maritime, terrestre, fluvial, ferroviaire), d’industrie et de génération d’électricité.

L’unité de production sera construite à Port-la-Nouvelle (Aude), permettant ainsi au territoire d’être un pilier de la transition énergétique (60 000 t de CO2 évitées par an) et de contribuer à la stratégie « Région à énergie positive » de la Région Occitanie. Hyd’Occ est reconnu « Projet de Grande ambition : LITTORAL + » et s’inscrit dans le Plan hydrogène vert de la Région qui vise à produire et déployer à grande échelle l’hydrogène vert sur la prochaine décennie.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting