Hydro-Québec veut se lancer dans l’hydrogène

Selon le Journal de Montréal, la compagnie Hydro-Québec* a l’intention de se lancer dans la production d’hydrogène vert. Elle doit dévoiler d’ici décembre un plan stratégique qui fera la part belle à ce vecteur d’énergie. Il est aussi question d’un investissement à 120 millions de dollars canadiens à Varennes, près de la capitale canadienne, pour construire un site de production d’hydrogène décarboné. Ce projet se ferait en collaboration avec l’entreprise allemande Hy2GEN. La mise en service se ferait en 2023.

L’objectif est d’attirer des industriels de la chimie verte et de produire ainsi un hydrogène qui serait utilisé dans la mobilité lourde.

Hydro-Québec se donne 5 à 10 ans pour faire émerger la filière H2 au Canada. Le Québec est favorable à l’intégration de l’hydrogène dans sa stratégie de réduction des gaz à effet de serre. La province coopère déjà avec Toyota pour l’expérimentation d’une flotte de 50 Mirai.

*Leader mondial de l’hydro-électricité, qui lui permet de délivrer une énergie propre et d’origine renouvelable.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting