HyDom: un projet à 85 MW dans la vallée de la chimie

Dans le cadre des journées hydrogène de Rouen, Hynamics a annoncé un projet en commun avec Domo Chemicals pour produire en commun des polyamides à partir d’hydrogène bas carbone.

C’est une « première en France », annonce la filiale d’EDF. Le projet « HyDom  » permettra l’installation d’une usine de production d’hydrogène par électrolyse de l’eau de 85 mégawatts sur le site industriel de Belle-Étoile, en plein cœur de la Vallée de la Chimie, au sud de Lyon. Il prévoit la production de 11 000 tonnes d’hydrogène bas carbone par an.

Cette installation sera alimentée par le mix électrique bas carbone français. Elle permettra d’alimenter à horizon 2027 l’intégralité de la production annuelle d’hexaméthylène diamine, un composant nécessaire à la production de plastiques.

À terme, le projet permettra d’éviter l’émission de 84 kilotonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an. L’hexaméthylène diamine, et in fine, les polyamides durables et bas carbone, seront utilisés pour plusieurs applications dans des secteurs, tels que l’automobile, les produits électroniques, le chauffage et le refroidissement.

Ce projet représente une étape majeure pour la décarbonation des sites industriels consommateurs d’hydrogène gris (d’origine fossile). L’implantation dans la Vallée de la Chimie, et à proximité d’axes de mobilité, ouvre des perspectives pour la création d’un écosystème hydrogène plus complet, conclut Hynamics

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting