Hydrogène de France lève 132 millions

La société bordelaise visait un objectif de 100 millions d’euros pour son entrée en bourse, avec une extension possible 32 millions d’euros en plus. Pour sécuriser la démarche, elle avait déjà reçu d’importants engagements de souscription auprès de Rubis et Teréga Solutions pour 80 millions d’euros.

Hydrogène de France annonce « le vif succès de son introduction en Bourse sur le marché réglementé d’Euronext à Paris » avec un prix de l’action fixé à 31,05 €, soit l’hypothèse la plus haute. La demande globale s’est élevée à 6,3 millions de titres. De quoi permettre à l’entreprise d’atteindre sans difficulté son objectif d’une augmentation de capital de 132,2 millions d’euros levés, dont 17,2 millions provenant de la clause d’extension.

Le montant pourrait être porté à 152 millions d’euros en cas de déclenchement de l’option de surallocation par ses dirigeants. Cette introduction sur Euronext valorise désormais la PME de 25 salariés, basée à Lormont, à 425,7 millions d’euros.

« Hydrogène de France est aujourd’hui idéalement positionné pour conquérir ses différents segments de marché et entend investir significativement dans son développement pour accélérer sa croissance avec l’objectif d’atteindre 100 M€ de chiffre d’affaires à horizon 2025 », affirme son PDG, Damien Havard, sur le site de l’entreprise.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting