L’Indre et Loire avance sur l’hydrogène


Selon le récit qu’en fait France Bleu, le SIEIL 37 (syndicat d’énergie d’Indre-et-Loire) a fait le point sur des projets locaux en lien avec la réduction des gaz à effet de serre, dont un concernant l’hydrogène.

A l’horizon 2024, le département aura sa propre filière de production d’hydrogène. Elle se fera dans le cadre d’un partenariat entre la Métropole de Tours, les communautés de communes de Touraine Vallée de l’Indre et de Loches Sud Touraine ainsi que la société STMicroelectronics. D’ici trois ans, un site doit voir le jour à Neuillé-Pont-Pierre, en plus de celui de Sorigny qui est appelé à se développer avec une nouvelle station de remplissage prévue en 2022.

L’hydrogène produit servira pour de la mobilité mais aura aussi un usage industriel pour ST, qui s’en servira dans le cadre de son process.

Une autre étape est prévue en 2030, avec une production plus importante. La Métropole de Tours assurerait elle aussi une partie des usages notamment avec les bennes d’ordures ménagères.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting