Hydrogène : l’une des pistes pour une relance verte ?

Dans un article sur l’après coronavirus, Le Monde évoque 8 secteurs d’activité qui pourraient favoriser une relance verte. Il est question de l’électrification des véhicules et de la filière batteries, mais aussi de l’hydrogène vert. « Alors que la France semble hésiter depuis plusieurs années à s’emparer de cette technologie, les industriels de la filière espèrent qu’un plan de relance permettra de passer à une vitesse supérieure », écrit le quotidien. « Actuellement, l’hydrogène est utilisé surtout dans l’industrie, et il est produit à partir d’énergies fossiles. En le produisant à partir d’électricité renouvelable, ce vecteur permettrait de décarboner des pans entiers de l’activité industrielle », peut-on lire.

Un avis étayé par des témoignages. « L’hydrogène vert est aujourd’hui coûteux, mais la production de masse peut permettre de créer beaucoup d’emplois et de mettre l’Europe en première ligne », selon Fatih Birol de l’AIE (Agence Internationale de l’Energie). « La filière a besoin de s’industrialiser, explique Laurent Carme, le PDG de McPhy, une entreprise française qui produit des électrolyseurs. La technologie et les concepts sont là, ils sont fiables. L’enjeu, c’est de pouvoir produire en série et de faire baisser les coûts ». En complément, l’expert de l’AIE déclare : « la production de masse peut permettre de créer beaucoup d’emplois et de mettre l’Europe en première ligne ». Le Monde écrit que « pour passer ce cap, la filière demande à l’Etat et aux collectivités d’augmenter la commande publique dans ce domaine ».

Le quotidien se penche aussi sur les émissions de gaz à effet de serre, issues de l’industrie. « Environ 95 % de l’hydrogène est aujourd’hui produit de manière fossile, rappelle M. Carme de McPhy. Si vous voulez lutter contre le changement climatique, vous devez décarboner ces industries. Il n’y a qu’une seule manière de le faire, c’est avec de l’hydrogène zéro carbone », dit-il.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting