Le port de Marseille-Fos se lance dans l’hydrogène

Dans le cadre d’un partenariat avec H2V Industry, le grand port maritime a décidé d’investir dans une installation de 600 MW dont le déploiement va se faire entre 2026 et 2031.

Comme l’écrivait il n’y a pas si longtemps France Hydrogène, dans le cadre d’une étude, les ports peuvent générer des écosystèmes et contribuer au passage à l’échelle. Un message reçu 5 sur 5 par le port de Marseille-Fos, qui prévoit de lancer 6 tranches successives de 100 MW d’une usine de production d’hydrogène renouvelable. Produit par électrolyse de l’eau, cet hydrogène se destinera aux secteurs de l’industrie et de la mobilité lourde. Le projet, porté par H2V Fos, vise une production annuelle de 84 000 tonnes par an. Ce qui permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 750 000 tonnes de CO2.

Pour aider à la réalisation de ce projet, d’un montant total de 750 millions d’euros, le port de Marseille-Fos a décidé de prendre part au capital, aux côtés de H2V Industry, pour un montant non précisé. Il faut ajouter que l’usine de production d’hydrogène s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large (Bassin Sud), porté par le CSF* Nouveaux systèmes Energétiques.

*Comité Stratégique de Filière

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting