Abu Dhabi : une coopération entre Uniper et Masdar

Le géant gazier allemand va collaborer aux Emirats Arabes Unis avec la compagnie d’énergie locale Masdar* pour produire de l’hydrogène vert.

Alors que Dubai doit accueillir la COP28, du 30 novembre au 12 décembre 2023, l’hydrogène devient clairement un enjeu pour cet Etat du Golfe persique. Et c’est un contrat qui tombe à pic pour Uniper, que le gouvernement allemand vient de renflouer à hauteur de 34,5 milliards d’euros. Selon un porte-parole, le groupe est impliqué dans des projets à large échelle, en partenariat avec Masdar. L’un d’eux concerne une installation alimentée par 1,3 gigawatt d’énergie solaire, et qui devrait entrer en fonctionnement en 2026.

L’hydrogène vert produit aux Emirats pourrait être exporté vers l’Europe, et en particulier vers l’Allemagne qui sécurise ses approvisionnements en énergie depuis la crise en Ukraine.

Masdar, qui opère dans une quarantaine de pays, produit actuellement 20 gigawatts d’électricité verte. L’ambition est de porter ce chiffre à 100 gigawatts avant 2030 et de produire 1 million de tonnes d’hydrogène vert par an à cet horizon. Une ambition rendue possible par l’arrivée de plusieurs actionnaires : Abu Dhabi National Energy Company (TAQA), Mubadala Investment Company (Mubadala) et Abu Dhabi National Oil Company (ADNOC)

*connue également sous le nom Abu Dhabi Future Energy Company

Sources : Bloomberg, Reuters, Les Echos

Partagez si vous avez aimé

à propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaire

H2Today / Seiya Consulting