Hynamics remporte un contrat en Allemagne pour de l’hydrogène vert

C’est par un post sur LinkedIn, publié par Alexandre Perra, Directeur exécutif du Groupe EDF, en charge de l’innovation, de la RSE et de la stratégie, que l’information a été révélée.  Il écrit en effet que Hynamics, la filiale créée en 2019 et destinée à la production et à la commercialisation d’hydrogène bas carbone, a remporté son premier projet en Allemagne. La société va installer un ensemble d’électrolyseurs d’une capacité totale de 30 MW (l’un des plus puissants à ce jour en Europe) dans le Land du Schleswig Holstein, dans le cadre du programme Reallabor Westküte 100.

A travers EDF Allemagne, Hynamics va collaborer avec plusieurs partenaires, comme le Danois Ørsted et la raffinerie allemande Heide GmbH. Ils ont d’ailleurs créé une société commune, baptisée « H2 Westküste GmbH ».

Doté d’un budget de 89 millions d’euros, le projet consiste à fournir de l’hydrogène vert, grâce à l’électricité issue d’éoliennes situées dans la mer du Nord. Il servira à décarboner le secteur de l’industrie. Ce n’est qu’une première phase, car à terme, l’objectif est de monter jusqu’à une capacité de 700 MW pour les électrolyseurs d’ici à 2030, précise Ørsted dans un communiqué.

Dans son post, le Directeur exécutif du Groupe EDF félicite l’équipe d’Hynamics, sa directrice Christelle Rouillé, ainsi que les équipes internationales de Béatrice Buffon pour ce premier succès prometteur.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting