Hynova : le premier yacht à hydrogène made in France

Le projet a fait grosse impression la semaine dernière à Monaco. Exposé sur une terrasse du Yacht Club, le prototype New Era a célébré l’alliance entre le fabricant HYNOVA Yachts et EODev (Energy Observer Developments). L’HYNOVA 40, conçu en collaboration avec le cabinet d’architecture naval CLYD, est le premier bateau de ce type fonctionnant à l’hydrogène. Il est équipé d’un Range Extender H2 (REXH2) développé à partir d’une pile à combustible de dernière génération et provenant de chez Toyota. La pile, d’une puissance de 80 kW, est combinée avec trois batteries de 44 kW afin d’alimenter deux moteurs électriques BorgWarner d’une puissance de 184 kW chacun (soit environ 2 x 250CV en équivalent diesel).

L’hybridation électro-hydrogène a été effectuée par EODev, en collaboration avec EVE System et Alternatives Energies pour son intégration à bord.Enfin, L’ensemble a été pensé pour permettre au bateau, qui avoisine les 9 tonnes, d’atteindre 26 nœuds en vitesse maximum et une vitesse de travail de 12 nœuds. La vitesse limite de fonctionnement avec la pile seule est de 8 nœuds, le bateau pouvant parcourir jusqu’à 69 milles à 6 nœuds.

L’objectif était d’atteindre des performances des moteurs thermiques. L’ensemble a été pensé pour permettre au bateau, qui avoisine les 9 tonnes, d’atteindre 26 nœuds en vitesse maximum et une vitesse de travail de 12 nœuds. La vitesse limite de fonctionnement avec la pile seule est de 8 nœuds, le bateau pouvant parcourir jusqu’à 69 milles à 6 nœuds.

D’une longueur de 12m, l’HYNOVA 40 a vocation à être produit en série dès 2021. Précisons que ce yacht avait reçu le prix Coup de Coeur lors de la 7e édition du Monaco Solar & Energy Boat Challenge, organisée en juillet par le Yacht Club de Monaco.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting