Hype sécurise deux nouvelles subventions pour ses stations

Hype subventions stations

L’opérateur de taxis à hydrogène Hype va toucher deux nouvelles subventions de la part de l’ADEME et de la Banque des Territoires. Des fonds qui vont lui permettre de développer un réseau de stations en Ile-de-France.

Hype a été désigné lauréat pour deux projets de passage à l’échelle qui vont générer des subventions, en France comme de la part de l’Europe.

Le premier, « Hype Network Paris 2024 » a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projets compétitifs « CEF – Transport – AFIF (Alternative Fuels Infrastructure Facility) », lancé par la Commission européenne pour développer des infrastructures de transport durables en Europe. Il devrait à ce titre bénéficier d’une subvention de près de 15 M€. La Banque des Territoires, actionnaire minoritaire depuis 2017 de Hype, financera également ce projet à hauteur de 6 M€.

Le second projet « H24byHype », coordonné par Hype, avec pour partenaires Ecolotrans, Enertrag, Loxam, Malherbe, Neoen, VINCI et la Mairie de Paris, est lauréat de l’appel à projets « Écosystèmes territoriaux hydrogène » de l’ADEME, dont le Conseil d’Administration a émis un avis favorable pour l’octroi d’une subvention de 21,4 M€.

Ces deux projets prévoient le déploiement en Île-de-France de 10 stations Hype. Ce réseau viendra compléter celui développé par l’opérateur dans le cadre du projet « Last Mile by Hype », qui comprend notamment le déploiement de 16 stations de production et de distribution en Île-de-France, ainsi que le développement du marché de la logistique du dernier kilomètre. Pour la réalisation de ce projet, Hype a déjà sécurisé 19 M€ de subventions de l’ADEME, de la Région Île-de-France et du programme européen Connecting Europe Facility (CEF).

Au total, le montant des subventions s’élève à 55 M€ pour financer 26 stations Hype, pouvant alimenter les voitures, les utilitaires et les camions. Pour sa part, l’opérateur poursuit le développement de sa flotte qui s’élève à 290 véhicules. Hype a commandé 388 Toyota Mirai en fin d’année dernière.

PS: Vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Vous pouvez vous inscrire à nos newsletters.
1) « Vos actualités hydrogène en direct » (pour recevoir tous nos articles dès leur publication).
2) « Votre newsletter hebdo » (envoyée tous les lundi en fin de matinée). 

Vous utilisez LinkedIn et vous souhaitez suivre l’actualité de l’hydrogène de manière plus régulière ? Alors notre newsletter hebdomadaire devrait vous intéresser. Vous pouvez vous y abonner ici

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

carte interactive monde