Hyundai veut sensibiliser le gouvernement américain à l’hydrogène

Hyundai va coopérer avec le département de l’Energie de l’administration Trump en vue de promouvoir les véhicules à hydrogène sur le marché américain. Le protocole d’accord prévoit la livraison de 5 exemplaires de la Nexo et l’installation d’une station de distribution de type SimpleFuel (de conception américaine et de petite taille, issue du la compétition H-Prize H2Refuel lancée par le DOE). Mais surtout, ce partenariat va permettre au ministère américain de l’Energie et aux laboratoires nationaux de collecter des données sur le fonctionnement des piles à combustible et l’infrastructure d’approvisionnement en hydrogène.

« Nous croyons fermement que les piles à combustible à hydrogène sont nécessaires pour un avenir durable. Nous sommes ravis que nos technologies puissent aider le département américain de l’Energie alors qu’il continue à explorer le potentiel futur de l’hydrogène », a déclaré Chung Eui-sun, vice-président de Hyundai Motor Group, maison mère de Hyundai. « L’administration Trump s’est engagée à utiliser toutes les sources d’énergie pour satisfaire les besoins et relever les défis des Etats-Unis en matière de transport », a commenté pour sa part le sous-secrétaire à l’Energie, Mark W. Menezes. « Pour respecter cet engagement, il est essentiel que nous collaborions avec l’industrie. Nous sommes heureux de nous associer à Hyundai pour faire avancer les technologies des piles à combustible et de l’hydrogène, et ainsi assurer l’avenir durable des transports de notre pays « , a-t-il ajouté.

Hyundai espère que le partenariat aidera à surmonter les obstacles techniques et permettra de faire progresser les technologies de l’hydrogène et des piles à combustible dans tous les secteurs.

 

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting