Jean Rottner lance l’hydrogène dans le Grand Est

Ce matin, le Président de la région Grand Est a donné le coup d’envoi d’une démarche visant à promouvoir l’hydrogène sur un territoire qui réunit l’Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne. « Il ne s’agit pas d’un effet de mode », mais d’un « virage », a déclaré M. Rottner, lors de son intervention.

La région s’intéresse au train à hydrogène (projet TER hybride H2) et en discute avec Alstom, qui a un site dans la région à Reichshoffen, pour expérimenter la technologie sur la ligne Paris-Troyes-Belfort-Mulhouse. Elle dispose par ailleurs d’une première station sur son territoire, à Sarreguemines, où l’hydrogène est produit à partir de sources renouvelables.

Le Grand Est, qui va adhérer en fin de mois à l’AFHYPAC, compte s’appuyer sur de nombreux acteurs présents dans la région. M. Rottner a fait référence aux projets de Club Hydrogène en Grand Est au projet Dinhamyse. Dans son allocution, il a également fait référence à l’après-Fessenheim, la volonté étant de valoriser le site après la fermeture de la centrale nucléaire.

Jean Rottner, qui s’est félicité du succès de la conférence organisée ce matin, encourage par ailleurs les acteurs à s’ouvrir aux voisins, notamment les allemands où l’hydrogène est plus développé.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting