John Cockerill vend 25 MW d’électrolyseurs à Taiwan

John Cockerill va fournir 25 MW d’électrolyseurs pour le marché taïwanais. Avec ce contrat, le groupe renforce ainsi sa position parmi les leaders mondiaux de l’hydrogène vert.  A la base, la société est le leader mondial de la production de vapeur depuis plus de 50 ans avec des générateurs de vapeur à récupération de chaleur.

Cette commande comprend 5 stacks de 5 mégawatts chacun. Ces 5 électrolyseurs de grande taille seront installés à Taïwan et serviront l’industrie des semi-conducteurs. Ils permettront la transformation de l’eau en hydrogène ultra-pur à un rythme de 5 000 Nm3 / heure. Étant donné que ces électrolyseurs seront en partie alimentés à partir d’énergie renouvelable, ils éviteront une
émission annuelle estimée de 20 000 tonnes de dioxyde de carbone (CO2).

« Avec une capacité totale de 34 mégawatts déjà vendue cette année, nous confirmons notre pole position sur le marché de l’hydrogène vert, notamment dans le domaine des
électrolyseurs de grande taille », estime Raphaël Tilot, Responsable des Energies Renouvelables chez John Cockerill.

 

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting