Bilan positif pour les journées H2 de Rouen

Avec 550 participants sur site et 60 exposants, l’édition 2022 des journées hydrogène dans les territoires s’est conclue sur une note positive. L’objectif était de mieux faire connaître au public ce secteur en plein essor.

« Cette nouvelle édition a montré deux choses : la nette accélération des projets, leur passage à l’échelle et qu’il n’y a pas d’un côté les collectivités
territoriales et de l’autre les industriels, mais des acteurs unis dans une même volonté de développer l’hydrogène et qui coopèrent », commente Philippe Boucly, le Président de France Hydrogène.

Les journées ont été ponctuées d’annonces comme l’alliance entre Hynamics et Domo Chemicals pour décarboner la vallée de la chimie, l’appel à projets de la région Bretagne pour décarboner les flottes de bateaux de pêche, le grand projet transfrontalier à l’Est pour le stockage et transport d’hydrogène, les gigafactories de production d’équipements clés dans plusieurs régions françaises, ou encore la décarbonation de la flotte de bus de la métropole de Rouen.

« Avec l’implantation sur tout le territoire régional d’un réseau de stations de recharge et de véhicules hydrogène, ou encore l’expérimentation du premier car rétrofité hydrogène au monde sur la ligne interurbaine express Evreux-Louviers-Rouen, la Région tient déjà une place de leader sur la mobilité hydrogène », déclare Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting