Keolis va expérimenter un autocar avec un moteur à hydrogène de GCK

autocar moteur hydrogène
Keolis va expérimenter un autocar avec un moteur à hydrogène de GCK

Présents à Hyvolution, GCK et Keolis annoncent leur accord de partenariat pour l’expérimentation d’un autocar équipé d’un moteur thermique transformé pour fonctionner à l’hydrogène.

L’expérimentation porte sur un autocar Iveco Crossway fourni par Keolis. Le développement technique sera effectué par les deux filiales du groupe GCK : GCK Mobility pour l’adaptation du véhicule, et Solution F pour celle du moteur Diesel (de type cursor 9). L’opération sera menée dans les nouveaux ateliers de Cournon-d’Auvergne (63) de GCK Mobility.

« Ce partenariat avec Keolis va nous permettre de tester de nouveau la technologie du moteur hydrogène en plus des solutions de rétrofit déjà plébiscitées dans le groupe. Une solution qui répond à d’autres types d’usage : puissance plus importante, plus adaptée pour un usage plus exigeant », commente Eric Boudot, Président de GCK. « Avec cette expérimentation, nous participons au développement d’une technologie d’avenir », ajoute Pierre Gosset, Directeur Industriel Groupe chez Keolis.

Les deux partenaires vont pouvoir éprouver une nouvelle solution permettant de répondre aux critères des véhicules zéro émission de CO2 qui pourra par la suite être proposée à leurs clients respectifs. Elle permettra également de réutiliser 100 % des équipements du car existant contribuant ainsi à développer une économie circulaire. Enfin, elle constitue une nouvelle alternative pour la décarbonation des mobilités. Les essais du véhicule sont prévus pour début 2025.

Rappelons que Transdev a engagé un projet similaire en Bretagne avec EHM.

Vous voulez en savoir plus sur GCK ? Alors nos derniers articles sur le groupe devraient vous intéresser. Vous pouvez accéder à tous nos articles écrits sur GCK ici.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

à propos de l'auteur

Picture of Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Nos derniers articles

Advert here 2