Keolis mise sur le bus électrique et à hydrogène

Acteur de la transition énergétique, Keolis s’engage auprès des autorités organisatrices de transport et des voyageurs pour promouvoir une mobilité plus durable.

En 2018, l’opérateur a préparé les lancements de plusieurs transports en commun en site propre (TCSP) : Bus à Haut Niveau de Service (BHNS) 100% électrique d’Amiens et de Bayonne-Biarritz-Anglet, mais aussi le BHNS hydrogène de Pau. Ce dernier sera lancé dans quelques mois.

Fort de ces lancements, le Groupe deviendra, en 2019, l’opérateur exploitant le plus grand nombre de réseaux 100 % électriques en France. Lors de la présentation de ses résultats, Keolis a confié s’intéresser aux projets de Dijon et du Mans qui veulent des bus à hydrogène.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting