La Grande-Bretagne réclame à son tour un plan pour l’hydrogène

Alors que l’Europe et l’Allemagne ont déjà annoncé un plan, et que la France s’apprête à le faire, un groupe de travail britannique sur l’hydrogène (une coalition d’entreprises et d’organismes industriels) a appelé le gouvernement à reconnaître l’hydrogène comme un élément clé pour une « reprise verte ». C’est ce que révèle Forbes, dans un article traduit en français. Il cite la coalition Hydrogen Taskforce, qui estime que l’hydrogène pourrait représenter 18 milliards de livres sterling (23,8 milliards de dollars) pour l’économie d’ici 2035, tout en créant 75 000 emplois.

Ce groupe formule plusieurs recommandations dont la nécessité d’une stratégie nationale pour l’hydrogène, sur le modèle de celle de l’UE, afin de fixer des objectifs clairs. A noter qu’en juin dernier, un autre groupe baptisé Hydrogen Strategy Now, avait lancé un appel similaire.

Le gouvernement devrait publier une stratégie sur l’hydrogène l’année prochaine.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting