La Manche poursuit son effort sur l’hydrogène

l_hyundai-fuel-cell

Le Conseil Départemental de la Manche sera en décembre prochain la première collectivité territoriale à rouler en Hyundai ix35 FC (Fuel Cell). Il s’agit du seul véhicule à pile à combustible disponible en France, la Toyota Mirai n’étant pas encore distribuée dans l’hexagone. Avec cette commande de 5 véhicules, le département confirme son engagement dans les énergies vertes et sa volonté de développer l’hydrogène sur son territoire.

Rappelons que la Manche a pour ambition d’être un démonstrateur territorial de l’économie de l’hydrogène de niveau mondial, en prenant en compte l’ensemble des utilisations de ce vecteur énergétique.

L’ix35 Fuel Cell est équipé d’un moteur électrique de 100 kW (136 ch), lui permettant d’atteindre une vitesse maximale de 160 km/h. La voiture n’émet que de la vapeur d’eau et peut parcourir près de 600 kilomètres en mode zéro émission. Le plein d’hydrogène, qui se fera dans une station aménagée à Saint-Lô, ne prend que quelques minutes. Plus d’une centaine d’exemplaires de ce modèle, le tout premier à avoir été produit en série, sont en circulation sur le continent européen.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting