La Papamobile en version hydrogène

L’hydrogène s’impose partout, y compris… au Vatican ! Le Pape François vient en effet de recevoir une Toyota Mirai spécialement aménagée. Toute la partie supérieure de la berline a été découpée pour laisser place à trois fauteuils en plein air, dont un surélevé au centre. La structure tubulaire encadrant l’ensemble porte à la hauteur totale du véhicule à 2,70m. Ce qui permet ainsi au pape François de se tenir debout pour saluer la foule durant un déplacement à bord.

La Papamobile à hydrogène est évidemment blanche. Elle arbore le blason et le drapeau du Vatican

Ce véhicule est un cadeau du Japon, qui a accueilli une conférence des conférences catholiques et à laquelle a participé le souverain pontife.

Ce n’est pas la première fois que le Pape reçoit un véhicule électrique. Il avait déjà eu un Kangoo Z.E aménagé par le carrossier Gruau. C’est en revanche une première pour une version à l’hydrogène. Une voiture qui ne rejette que de la vapeur d’eau, c’est un miracle. Et du pain bénit pour la filière H2.

H(2)abemus papam !

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting