La SNCF précise ses plans dans le train à hydrogène

Le transporteur ferroviaire a mis récemment à jour sa page dédiée au train à hydrogène. On apprend ainsi que les premiers essais des TER à hydrogène, développés parallèlement au TER hybride et aux recherches sur les biocarburants, sont prévus au cours de l’année 2021.

Par ailleurs, de nombreuses régions sont d’ores et déjà intéressées pour faire circuler des TER H2 et, en particulier, la Bourgogne-Franche-Comté, l’Occitanie, l’Auvergne-Rhône-Alpes et Grand Est. « Avec les Régions, nous devons trouver les conditions pour que l’intégration de ce nouveau matériel, favorable à la transition énergétique, participe également à l’amélioration de la fiabilité du TER, à sa compétitivité, son attractivité et au maintien du plus haut niveau de sécurité pour les voyageurs », déclare Frank Lacroix, Directeur général TER.

L’objectif est de mettre en circulation de premières rames H2 en 2022, la SNCF visant l’objectif d’une sortie du Diesel en 2035.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting