La Touraine avance sur l’hydrogène

La communauté de communes Touraine Vallée de l’Indre a fait récemment le point sur ses projets. Ayant fait le choix du développement de l’hydrogène, la collectivité mène plusieurs initiatives de front, dont : la création d’une station de recharge pour véhicules légers (actuellement en cours d’installation sur Sorigny), ainsi que l’achat de 8 véhicules utilitaires par la communauté de communes et les villes d’Esvres-sur-Indre, Montbazon, Monts, Sorigny, Sainte-Catherine-de-Fierbois, Thilouze et Veigné.

Elle prévoit aussi  l’achat de 15 vélos à hydrogène, dont 10 qui seront destinés à la location touristique sur une boucle de visite des châteaux d’Azay-le-Rideau, Rigny-Ussé et Villandry en empruntant les itinéraires de la « Loire à Vélo » et de « l’Indre à Vélo ». Les 5 autres sont prévus pour être utilisés par les agents de la collectivité pour des déplacements de proximité. Ces vélos à hydrogène seront alimentés par une station de recharge installée à Bréhémont, à proximité d’un loueur de vélo partenaire.

Par ailleurs, Touraine Vallée de l’Indre a en projet la création d’une station de production d’hydrogène « vert » grâce à des panneaux solaires installés sur le toit du futur centre routier, qui s’installe à la sortie de l’autoroute A10 sur Isoparc à Sorigny, et qui proposera aussi aux camions la possibilité de faire le plein de BioGaz.

En marge de cette présentation, qui se faisait en présence de représentants du département, de la métropole de Tours, d’EDF et du Conseil Général de l’Economie, le député La République en Marche Philippe Chalumeau a émis l’idée de faire rouler des trains à hydrogène sur le Tours-Loches ou le Tours-Chinon. « Je pense que pour sauver nos petites lignes, le train à hydrogène est un outil d’avenir pour sortir du Diesel. Il faut se mettre tout de suite sur ces appels à projets », a-t-il déclaré.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Share on twitter
Share on linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting