Le camion à hydrogène se développe aussi en Nouvelle-Zélande

N’allez pas dire que ce sont des moutons… Alors que les projets de camions à hydrogène se multiplient dans le monde, deux acteurs de la Nouvelle-Zélande ont décidé de s’associer. Il s’agit de Hiringa Energy, un fournisseur d’énergie verte, et de TR group, un loueur longue durée de poids-lourds. Les deux entreprises ont décidé d’unir leurs forces pour proposer ensemble des véhicules de 50 tonnes maxi et alimentés à l’hydrogène vert. Les camions seront disponibles l’année prochaine.

L’offre comprendra les camions H2 et leur carburant.

Hiringa se chargera des relations avec les constructeurs et les intégrateurs de piles à combustible. Le fournisseur d’énergie va aussi mettre en place une infrastructure de remplissage couvrant les principales routes du transport routier.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting