Le CHU de Grenoble cherche des bénévoles pour tester l’hydrogène face au Covid

Au mois de février, une équipe de médecins et de chercheurs du CHU de Grenoble-Alpes a lancé une étude clinique d’impact de l’hydrogène sur le coronavirus dès le mois de février. Elle a pour HydroCOVID. Elle est destinée à valider un traitement par un complément alimentaire pour réduire le risque de complications à court et long terme chez des patients pris en charge à domicile pour la Covid-19. C’est un traitement à l’étude qui fait appel à de l’hydrogène sous une forme dissoute dans l’eau.

Par son rôle anti-oxydant puissant, l’hydrogène moléculaire pourrait avoir un effet bénéfique pour éviter l’emballement des réactions inflammatoires qui conduit aux complications de la Covid-19.

Dans un premier temps, le CHU de Grenoble a lancé un appel à volontaires, s’adressant aux personnes d’au moins 60 ans, présentant un début d’infection au Covid, et pouvant rester à la maison. Mais, il n’y a pas assez de monde. D’une part, l’équipe manque de bénévoles volontaires (ils ne sont que 35 à l’heure actuelle alors qu’il en faudrait… 450) et a surtout besoin, face à l’apparition des nouveaux variants, de profils différents. Ainsi, l’âge est abaissé à 40 ans. L’étude concerne désormais des patients infectés, y compris avec des comorbidités, et le périmètre géographique a été élargi.

Les modalités en revanche resteront les mêmes : une cure de vingt et un jours. Les volontaires devront boire chaque jour deux fois 250 ml d’eau enrichie en hydrogène.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

Laisser un commentaire

H2Today / Seiya Consulting