Le Mans a sa station à hydrogène

Ce matin a eu lieu l’inauguration de la station à hydrogène du Mans. Elle est implantée sur l’aérodrome, juste en face du circuit (à moins d’un km à vol d’oiseau). Elle est opérée par… Total. C’est la première station à hydrogène en France du pétrolier, qui en gère 32 en Europe. Ce point de charge s’inscrit dans le cadre du projet H2OUEST, retenu par l’ADEME. Il servira à alimenter une flotte de bus, des bennes à ordures, ainsi que des voitures (dont la Toyota Mirai acquise par l’Automobile Club de l’Ouest).

Pour le symbole, c’est le prototype MissionH24 qui a eu droit au premier plein d’hydrogène. Rappelons que ce bolide a pour vocation de préparer l’arrivée de l’hydrogène aux 24 h du Mans en 2024. La voiture, pilotée par Olivier Lombard, a fait ensuite quelques tours de circuit pour embarquer des VIP. La station a également alimenté en hydrogène la Mirai de Pierre Fillon (Président de l’ACO) et une Hyundai Nexo conduite par le Directeur Général de Hyundai France, Lionel French Keogh.

Le maire du Mans et Président de la métropole, Stéphane Le Foll, a affiché les ambitions du territoire. Il veut des bus et des bennes à ordures H2 (des discussions sont engagées avec la métropole de Dijon pour faire des commandes groupées). Il a également mis l’accent sur la production d’énergie verte, avec une ferme solaire et un projet de gazéification pour faire du méthane et de l’hydrogène.

Le point fort de cette station, dont les partenaires sont McPhy et Linde, est de délivrer un hydrogène vert. Le carburant sera fourni par la start-up Lhyfe, qui le produira à partir d’un champ d’éoliennes à Bouin (Vendée). L’hydrogène sera ensuite acheminé par camion à pile à combustible.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting