Le Mans célèbre la mobilité hydrogène

En début de soirée, le centre-ville du Mans s’est converti à la mobilité hydrogène. Les habitants et visiteurs de passage ont pu voir rouler pendant quelques centaines de mètres le Businova H2de Safra et le prototype LMP2H2G de MissionH24. Le premier véhicule doit arriver en novembre au sein de la métropole du Mans. C’est le premier d’une série de 10 bus à hydrogène au sein de la Setram. Quant au bolide à hydrogène, élaboré par Green GT pour l’ACO, il préfigure ce que sera la future catégorie hydrogène aux 24 h du Mans en 2024

Malgré une pluie battante, qui a un peu gâché la fête (canons à confetti, concert live), même si le soleil est revenu après, le public était nombreux pour découvrir de près ces deux véhicules, synonymes de mobilité du futur.

Grande première : une voiture de course a roulé pour la première fois dans le centre du Mans. Partie peu après 18 heures de la place Aristide Briand, la LMPH2G a parcouru quelques centaines de mètres sur le boulevard Levasseur pour rejoindre la Place de la République, qui accueillait depuis dimanche, le traditionnel Pesage des 24 Heures du Mans. L’auto a volé la vedette au bus de Safra.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting