Le paquebot à hydrogène devient une réalité

Alors que l’hydrogène commence à arriver sur l’eau, avec des bus de mer, et que l’on entend parler de projets de ferries et de paquebots, on a appris que la compagnie suisse ABB a été retenue pour équiper de piles à combustible les navires du projet Icon commandés par Royal Caribbean Cruises.

Cette pile de 100 kW utilise une membrane à échange de protons (FCvelocity) en provenance du canadien Ballard. Elle a été adaptée pour une utilisation en milieu maritime par la filiale ABB Marine & Ports. L’équipement a été exposé à New York dans le cadre d’un événement organisé par l’exploitant des paquebots. L’hydrogène ne sera pas utilisé pour propulser le bateau, mais pour alimenter en énergie des équipements électriques. C’est un premier pas pour réduire la pollution de ces gros bateaux.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting