Le Perrier à l’hydrogène : c’est fou

IMG_1557

Lors des Journées de l’Hydrogène à Grenoble, Paxitech proposait une drôle de démo sur son stand. On pouvait y voir un boîtier connecté à une bouteille de Perrier pour produire de l’hydrogène qui pouvait ensuite être utilisé pour alimenter en énergie des produits nomades. Pour les besoins de la démo, le PDG de la société, Renault Mosdale avait utilisé la célèbre bouteille verte. Mais, cela peut fonctionner avec n’importe quelle autre.

L’objectif était de montrer comment on peut fabriquer de l’hydrogène en mode nomade, y compris en plein désert. Du moment qu’il y ait un peu d’eau, même croupie, on peut y ajouter une poudre contenant de l’aluminium et de l’hydroxide de calcium pour obtenir du H2.

Sur son stand, Paxitech montrait également les canettes Hycan d’hydrogène. Cette bonbonne en aluminium, jetable, est issue de la joint-venture associant PaxiTech, McPhy, Boxal et Ad-Venta. La société n’existe plus, mais le nom a été conservé.

Comme on dirait chez Paxitech, Yes… Hycan.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting