Le plan H2 voté par la région Occitanie

Annoncé en mai dernier par Carole Delga, le Plan Hydrogène Vert de la Région Occitanie a été officiellement adopté en assemblée plénière, hier à Montpellier. Il est doté de 150 M€ sur la période 2019-2030. Ce Plan devrait aussi déclencher jusqu’à 1 Md€ d’investissements industriels.

Satisfaite de ce vote, Carole Delga a réitéré l’ambition d’être la première Région à énergie positive (REPOS) d’Europe, grâce à cette forme d’énergie.

L’Occitanie veut monter une « filière du futur » hydrogène sur le plan industriel, de la recherche et de l’innovation. Elle y engage les agences Arec et Ad’Occ, et Occitanie Europe à Bruxelles.

L’initiative HyDeO d’Ad’Occ accompagne ainsi 15 projets-phares, comme HyPort (une station de production et distribution d’hydrogène vert prévue début 2020 sur l’aéroport Toulouse-Blagnac et des équipements à Tarbes), la pile à combustible de Safran à Toulouse, l’expérimentation du train à hydrogène d’Alstom à Tarbes, le centre d’essais pour véhicules et équipements à hydrogène Eveer’Hy’Pôle à Albi, le corridor hydrogène transpyrénéen H2Pyr, ou encore le projet H2 vert Littoral à Port-La-Nouvelle.

La Région lancera par ailleurs un appel à projet baptisé « Territoires H2 d’Occitanie » auprès des collectivités et entreprises d’ici la fin 2019.

Crédit photo : Antoine Darnaud, région Occitanie

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting