Le projet Ene.Field se poursuit jusqu’en 2017

Ene field

Lors du congrès Hyvolution, il a été question du projet européen Ene.Field. Ce projet, dont Engie est partenaire au sein d’un consortium de fabricants, d’énergéticiens et d’universitaires a pour finalité d’expérimenter 1000 piles à combustibles à travers 12 pays de l’UE..

Depuis déjà deux ans, l’énergéticien met en place des piles à combustible au sein d’habitations en France. La pile transforme, par une réaction chimique, du gaz en électricité de manière décentralisée, avec un rendement électrique en moyenne de 35 à 40 %, pouvant même atteindre, pour les plus performantes, 60 %. L’énergie électrique est produite directement dans la maison, sans bruit ni émissions de polluants.

C’est un procédé de micro-cogénération résidentielle du gaz naturel.

Très répandue au Japon, où elle équipe déjà plusieurs dizaines de milliers de maisons, la pile à combustible gagne l’Europe. Le projet Ene.Field, qui se poursuit jusqu’en 2017, constitue justement l’occasion de préparer le terrain pour un large déploiement.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting