Le projet VHycTOR retenu par le FUI24

L’un des projets labellisés par le Pôle Véhicule du Futur a été sélectionné pour un financement dans le cadre du 24ème appel à projets du FUI-Régions. Il s’agit de VHyCTOR, qui désigne une station de distribution d’hydrogène. Le concept repose sur la construction d’une station simplifiée de distribution d’hydrogène, alimentée par une source de gaz industriel coproduit et transporté à haute pression. Dans ce schéma, il ne serait plus nécessaire d’installer des compresseurs, ainsi que des électrolyseurs dans chaque station, la chaîne de transport-distribution se retrouvant simplifiée.

Le projet VHyCTOR vise une réduction majeure des coûts par rapport aux solutions existantes, que ce soit au niveau de l’investissement initial et de l’exploitation.

L’intérêt vient du fait que ce schéma pourrait se dupliquer au niveau national, afin de constituer plus rapidement un réseau de distribution. L’ambition est d’ailleurs d’installer 120 stations-services à l’international d’ici 2023.

Le consortium est porté par MAHYTEC, une société du Jura spécialisée dans la fabrication de réservoirs à haute pression. Les autres partenaires sont MAGYAR (21), un fabricant de remorques de transport de matières dangereuses ; SCHRADER (25), qui s’occupera du système de sécurisation ; AJC (74), qui travaillera sur l’ingénierie des stations. Par ailleurs, deux laboratoires des universités Bourgogne-Franche-Comté et Belfort-Montbéliard mettront à disposition leurs recherches dans le domaine de l’hydrogène.

D’un budget de 2,7 M€, VHyCTOR fait partie du projet global « ENRgHy » de la Région Bourgogne-Franche-Comté.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting