Le train à hydrogène s’invite dans la réforme ferroviaire

Alors que le projet de loi sur la réforme ferroviaire comportait initialement 8 articles, la version adoptée le 17 avril en première lecture à l’Assemblée Nationale en comporte deux de plus. La filière hydrogène a notamment repéré l’Article 10. Celui-ci stipule que : « Le Gouvernement remet au Parlement, dans un délai de cinq mois à compter de la promulgation de la présente loi, un rapport évaluant les coûts de mise en œuvre d’un plan national d’investissement visant à diminuer les émissions de carbone du secteur du transport ferroviaire par le remplacement total des locomotives diesel par d’autres motorisations à faible émission d’ici 2040 ».

Difficile de ne pas y voir une allusion au train à hydrogène, porté notamment par Alstom et qui est aussi considéré par d’autres acteurs à travers le monde.

Partagez l'article si vous l'avez appréciez

Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A propos de l'auteur

Laurent Meillaud

Laurent Meillaud

Journaliste automobile depuis plus de 30 ans, suivant les évolutions technologiques, je m'intéresse aussi aux énergies alternatives, dont l'hydrogène que je suis depuis 20 ans. J'ai co-écrit un ouvrage à ce sujet en 2007 avec Pierre Beuzit, ancien patron de la R&D chez Renault. Je collabore également depuis 2016 à la newsletter de France Hydrogène.

Vous devriez aimer

Laissez un commentaires

H2Today / Seiya Consulting